Regular price: $3.49

Membership details Membership details
  • A 30-day trial plus your first audiobook, free.
  • 1 credit/month after trial – good for any book, any price.
  • Easy exchanges – swap any book you don’t love.
  • Keep your audiobooks, even if you cancel.
  • After your trial, Audible is just $14.95/month.
Select or Add a new payment method

Buy Now with 1 Credit

By confirming your purchase, you agree to Audible's Conditions of Use and Amazon's Privacy Notice. Taxes where applicable.

Buy Now for $3.49

Pay using card ending in
By confirming your purchase, you agree to Audible's Conditions of Use and Amazon's Privacy Notice. Taxes where applicable.

Add to Library for $0.00

By confirming your purchase, you agree to Audible's Conditions of Use and Amazon's Privacy Notice. Taxes where applicable.

Publisher's Summary

Pièce en trois actes et cinq tableaux.
Au départ, L'Arlésienne est une nouvelle d'Alphonse Daudet extraite des Lettres de mon moulin qui deviendra au fil du temps une pièce de théâtre en trois actes, pour laquelle Bizet a composé une œuvre spécifique. De cette pièce est tirée l'expression "l'Arlésienne". En effet, le personnage de l'Arlésienne est le centre de l'intrigue. Cependant, elle n'apparaît jamais sur la scène. On appelle donc "l'Arlésienne" une chose dont on se préoccupe beaucoup, mais qui n'apparaît jamais.
L'auteur
Né à Nîmes en 1840, Alphonse Daudet a connu une enfance difficile en Provence avant de devenir maître d'études à Alès, épisode qu'il évoquera dans Le Petit Chose (1868). Venu à Paris, il est remarqué dès sa première ¿uvre, Les Amoureuses (1858), un recueil de poèmes. Devenu célèbre grâce à ses contes, Les Lettres de mon moulin (1866), il reste fidèle à sa Provence natale en composant la trilogie de Tartarin (Tartarin de Tarascon en 1872, Tartarin sur les Alpes en 1885 et Port-Tarascon en 1890). Pour le théâtre, il tire des Lettres de mon moulin un drame, L'Arlésienne que Georges Bizet mettra en musique. Romancier réaliste, Alphonse Daudet va aussi dépeindre les moeurs de son temps dans Jack (1876) ou Sapho (1884) et évoquer la chute de l'Empire et la guerre de 1870 dans Les Contes du lundi (1873). Alphonse Daudet est décédé à Paris en 1897.
© 2011 Editions Eponymes
Show More Show Less
No Reviews are Available
© Copyright 1997 - 2018 Audible, Inc